Pronostic Boxe : parier sur les plus grands matchs de boxe

La Boxe, et plus largement les sports de combat (comprenant notamment le MMA), ont de plus en plus de fans. Ce regain de popularité a eu un impact direct sur les pronostics sur les sports de combat, et la boxe est devenue un incontournable des parieurs et des bookmakers.

Les 3 meilleurs bookmakers pour parier sur la boxe
Bonus
300$
Parier
Bonus
100$
Parier

Nos conseils pour réussir vos paris sur la boxe

boxe

Il n’existe évidemment pas de recette miracle pour gagner sur la boxe à coup sûr, mais l’équipe de ParisSportifsCanada va vous donner les bons plans qui vous permettront sans doute d'optimiser vos chances de remporter vos paris. Ces conseils ont d'ailleurs porté leurs fruits à de nombreuses reprises.

Notre premier conseil, c’est bien entendu de suivre nos analyses et nos pronostics sur la boxe que nous vous délivrons régulièrement. Outre les pronostics gratuits fournis sur notre site, il y a plusieurs aspects à surveiller avant de parier sur la piste, voici un petit florilège des critères à connaitre :

  • L’état de forme : ce conseil est valable pour tous les sports en général, mais la rareté des combats de boxe nous oblige à regarder le résultat des derniers combats des deux adversaires. La possible invincibilité d’un des deux boxeurs peut clairement jouer en sa faveur, il faut donc vérifier son historique complet.
  • Les habitudes de victoire : il existe plusieurs façons de finir un combat de boxe (voir la partie sur les règles plus bas dans la revue), et il est important de savoir les fins de combat les plus habituels des deux combattants. En effet, il est nécessaire de voir si l’un des deux adversaires gagne par exemple en grande majorité par K.O, ou simplement par décision arbitrale.
  • Le combat psychologique : cet aspect est essentiel et ne doit en aucun cas être négligé. Ce sport est tellement médiatisé que cela a un impact sur les deux boxeurs, et que celui qui gagne la bataille médiatique en amont gagne souvent le combat psychologique, puis le combat physique finalement.
  • Le lieu du combat : il est rare qu’un boxeur joue dans sa salle, mais souvent, il s’agit d’une salle d’un pays d’un des deux combattants, et celui à domicile a un avantage crucial. Il est d’abord plus proche de son fief, pas de décalage horaire ou de longs trajets, et puis il aura clairement la majorité de la salle à son avantage, de quoi motiver dans les moments de moins bien.

Les grosses actualités de l’année

L’UFC a une particularité, c’est la rareté de ses événements. En effet, les combattants n’ont que 1 ou 2 combats annuels, et chaque mois, c’est 3 ou 4 combats masculins seulement. Pour le début de l’année 2022, voici les combats à venir :

Combattant 1 Combattant 2 Date Lieu Pronostic
Calvin Kattar Giga Chikadze 15 Janvier 23 h 00 USA : Las Vegas /
Francis Ngannou Ciryl Gane 23 Janvier 16 h 00 USA Anaheim Découvrir notre prono Ngannou Gane
Jack Hermansson Sean Strickland 5 Février 23 h 00 USA Las Vegas /
Israel Adesanya Robert Whittaker 2 13 Février 16 h 00 USA Houston /
Jan Blachowicz Aleksandar Rakic 26 Mars 23 h 00 USA Colombus /

Concernant les plus gros boxeurs actuels mondiaux, voici une liste de sept des meilleurs boxeurs :

  • Floyd Mayweather Jr : ce fils de boxeur a la particularité d’être toujours invaincu en combat professionnel, avec 50 victoires en autant de duels. Sur ces résultats, plus de la moitié ont été obtenu par K.O (27), ce qui lui a permis d’amasser un très grand nombre d’argents au point même de se faire surnommer Money. A 44 ans, il a disputé toute sa carrière en poids plume ou en Super Welters. Il ne lui manque plus qu’une grosse performance aux Jeux Olympiques, où il n’a pas sur faire mieux qu’une médaille de bronze à Atlanta en 1996.
  • Saul Alvarez : lui aussi poids léger, ce Mexicain est un adversaire redoutable. Passé chez les professionnels dès son plus jeune âge (15 ans), il dispute très régulièrement des combats, et il est tout proche d’atteindre la barre symbolique des 60 duels. Sur ces combats, il n’en a perdu qu’un seul, contre Floyd Mayweather Jr justement (2014), alors qu’il était encore très jeune, et a concédé deux matchs nuls, contre Gennady Golovkin en 2016, puis contre Jorge Juarez en 2006. Il est réputé pour ses esquives de grande qualité et son explosivité à toute épreuve. Le sérieux site de BoxeRec le classe même comme le meilleur boxeur au monde actuellement. Passé aujourd’hui en poids moyen, il n’hésite pas à disputer plus de 3 combats par an.
  • Anthony Joshua : le natif de Watford a la particularité d’avoir découvert la discipline sur le tard, ce qui ne l’a pas empêché de tout rafler sur son passage. Son fait d’arme principal ? Une victoire aux Jeux Olympiques de Londres, à domicile, en 2012. L’anglais a gagné 24 de ses 26 combats, dont 22 par K.O, des résultats impressionnants, avec un ratio de 92% de victoires par K.O.
  • Tyson Fury : le géant anglais (2m06) est devenu une des figures principales au monde de la Boxe. A 33 ans, il a connu une carrière sportive tumultueuse, marqué par une histoire de dopage, d’une dépression, et d’un retour flamboyant. Aujourd’hui, celui qui porte ce prénom en l’honneur de Mike Tyson, est l’un des piliers de ce sport (considéré comme le numéro 3 mondial par BoxeRec), et a notamment mis fin au règne de Wladimir Klitschko après 9 ans.
  • Gennady Golovkin : ce sportif Kazakh se bat en poids moyen et a la particularité d’être extrêmement efficace en combat professionnel, mais aussi en combat amateur. Chez les pros, il a remporté 41 de ses 43 combats, ne concédant qu’une défaite et un nul, à chaque fois contre Saul Alvarez. En amateur, « GGG », c’est 345 victoires en 350 combats. Il est aussi médaillé d’argent à Athènes en 2004, et champion au monde en 2008 en Thaïlande, à Bangkok. Toujours d’après le même site, il est considéré comme le deuxième meilleur joueur mondial.
  • Vasyl Lomachenko : lui aussi issu de l’Europe de l’Est, « The Matrix » est le roi des combats amateurs. Il a remporté 396 de ses 397 combats, des statistiques impressionnantes, et seul Téofimo Lopez a su en venir à bout (le 17 octobre 2020). L’Ukrainien au petit gabarit (1m68) a remporté deux titres Olympiques (en 2008 à Pékin, et en 2012 à Londres), deux titres mondiaux (2007 et 2011), et un sacre de champion d’Europe (2008).
  • Tony Yoka : surement le meilleur joueur francophone à l’heure actuelle, le combattant en poids lourds ou super lourds, est toujours invaincu en professionnel. Le parisien a remporté ses 11 combats, dont 9 par K.O, et a remporté le titre de champion de France à deux reprises (2012 et 2014), celui de champion du monde en suivant (2015), avant la consécration ultime : le titre olympique en 2016 à Rio.

Comprendre les règles de la boxe

Comprendre les règles de la boxe

Avant de parier sur la boxe, il est essentiel de bien comprendre les différents aspects de cette discipline. En effet, ce sport a des règles bien particulières qu'il est primordial de connaitre. Voici donc un petit guide à lire avant de rentrer dans la grande aventure de la boxe mondiale.

A la différence de la très grande majorité des sports, un match de boxe ne se termine pas à la fin d’un certain nombre de temps, ou à partir d’un certain nombre de points atteint. Il faut savoir qu'il existe plusieurs façons de mettre fin à un combat de boxe. Il en existe cinq au total, les voici :

  • Knockout (K.O) : lorsqu’un combattant est à terre, ou convalescent, l’arbitre de la rencontre compte alors jusqu’à 10, et si le boxeur ne reprend pas le combat, il est considéré comme inapte, et celui toujours en forme est alors désigné vainqueur.
  • Knockout Technique (T.K.O) : dans la même situation que pour un K.O, lorsque qu’un des deux sportifs est convalescent ou au sol, le boxeur en difficulté peut décider de retourner au combat alors qu’il est inapte. C’est alors que le médecin personnel du joueur jette la serviette sur le ring, pour indiquer que son poulain n’est pas en mesure de reprendre correctement le combat, et son adversaire est désigné vainqueur, cela s’appelle un K.O technique.
  • Décision (D) : c’est l’alternative la plus courante dans ls combats professionnels. Lorsque chaque ring s’est écoulé, et qu’aucun des deux combattants n’a su prendre le dessus sur l’autre en assénant le coup fatal, c’est l’arbitre qui intervient. Il est alors de son ressort de désigner le joueur le plus méritant qui remporte alors la confrontation. C’est une fin qui crée énormément de polémique, à cause de la subjectivité de cette décision. Chacun des deux boxeurs est noté sur 10.
  • Décision Technique (TD) : cette décision est prise à la suite d’une blessure fait lors du combat. Les juges comptent alors les points, et désignent le joueur le plus méritant.
  • Disqualification (DQ) : cette issue est très rarement choisie, mais lorsqu’un des deux combattants enfreint le règlement, il est disqualifié et c’est son opposant qui est déclaré vainqueur. Le plus souvent, une disqualification est due à un coup porté illégalement.
Les 3 meilleurs bookmakers pour parier sur la boxe
Bonus
300$
Parier
Bonus
100$
Parier

Pour les informations de base, voici quelques clés. Les deux combattants doivent être dans la même catégorie de poids, et celui-ci doit être vérifié entre 24 et 36 heures avant le duel (si l’un des deux n’a pas le poids approprié, il a une heure pour le perdre ou le gagner).

Pour la durée des combats, les informations varient, mais il y a certaines bases à respecter. Aucun combat ne peut être inférieur à 12 rounds ou durer moins de 8 minutes. Chaque round dure 3 minutes, et il faut compter une minute de pause entre chacun d’eux.

Le ring en question doit comprendre 4 cordes, et doit être compris entre 16 et 20 pieds au carré. Les gants de boxe doivent peser entre 8 et 10 onces en fonction des différentes catégories de boxeurs, et les deux opposants doivent se taper dans les gants avant le début du combat et le début du dernier round.

Pour les coups portés, les règles sont, elles aussi, très spécifiques. Les combattants ont interdiction de frapper sous la ceinture, ni de tenir, trébucher, donner un coup de pied ou de tête, lutter, mordre, cracher, ou pousser son vis-à-vis. Il n’est possible de ne porter des coups qu’avec les gants de boxe, et il est impossible de frapper avec un gant ouvert, avec l’intérieur, le poignet, ou le revers de la main, sous peine de se faire réprimander.

Les duels doivent se faire en face à face, aucun coup ne peut être porté dans le dos, l’arrière ou le cou. D’autres coups spéciaux sont eux aussi interdits, comme d’agripper les cordes pour faire levier, ou tenir son adversaire en le frappant.

Les plus grandes fédérations de boxe

La Boxe a la particularité d’avoir énormément de fédérations. Voici un tableau avec les quatre principales masculines, et de chaque ligue qui y sont affiliées :

Acronyme Nom Complet Date de création Fédérations affiliées
WBA World Boxing Association 1921 EBA / NABA / PABA / WBA FEDEBOL / WBA FEDECARIBE / WBA FEDECENTRO / WBA FEDELATIN / WBA Female / WBA Inter-Continental / WBA International / WBA Ordinary World / WBA Pan African / WBA Super World
WBC World Boxing Council 1963 ABU / ABU Female / EBU / EBU Female / FESUBOX / NABF / NABF Female / OPBF / OPBF Female / WBC / WBC CABOFE / WBC CISBB / WBC FECARBOC / WBC FECOMBOX / WBC Female / WBC International / WBC Baltic / WBC Continental Americas / WBC International Female / WBC Latino / WBC Mediterranean / WBC Mundo Hispano / WBC UNSBC / WBC World Youtd / WBC Youtd International
IBF International Boxing Federation 1983 IBF Australasian / IBF Continental Africa / IBF Europe / IBF Inter-Continental / IBF International / IBF Latino / IBF Mediterranean / IBF Pan Pacific / IBF Youtd / USBA
WBO World Boxing Organization 1988 WBO Africa / WBO Asia-Pacific / WBO European / WBO Inter-Continental / WBO Latino / WBO NABO / WBO Oriental

Les bookmakers qui couvrent la Boxe anglaise

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure des paris sur la Boxe Anglaise, voici notre sélection des meilleurs bookmakers du moment pour parier dessus :

  • Yonibet Sport : Yoni Bet Canada est un site de paris sportifs moderne, qui propose un bonus de bienvenue à hauteur de 100% de votre premier dépôt, mais aussi de nombreux paris gratuits hebdomadaires. En ligne dans notre pays depuis 2020, ce bookmaker possède la licence de Curaçao. Les moyens de dépôt, de retrait, et les sports sont variés.
  • Mystake Sport : MyStake Sport est un bookmaker lancé en 2019, qui est arrivé depuis peu au Canada. Son bonus de bienvenue est très attractif car vous pouvez remporter jusqu’à 500 dollars canadiens. MyStake a la particularité d’avoir débuté comme Casino et possède donc aussi un large choix de machine à sous et de jeux de casino en live. Des bonus sur de nombreux dépôts sont disponibles, et pour toutes questions, vous pouvez les joindre 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7.
  • Powbet Sports : ce bookmaker n’est présent que depuis cette année, mais s’est déjà fait un nom auprès des parieurs. Il peut compter sur sa sécurité sans faille, sa gamme de bonus de grande qualité. PowBet a su aussi se spécialiser dans l’ESport proposant de sélection de sports virtuels et de paris sportifs sur du gaming.
  • bwin : ce bookmaker autrichien est l’un des piliers des paris sportifs. Il est apparu en 1999, se faisant rapidement connaître puis apparaissant sur les maillots de football des plus grandes équipes au monde, comme ceux du Bayern de Munich, du Milan AC, ou du Real Madrid. Vous pouvez obtenir jusqu’à 100 dollars canadiens lors de votre inscription. Ses jolies cotes et son catalogue de disciplines et de compétitions lui ont forgé avec le temps une sacrée réputation.

Les différents paris sur la Boxe

Les différents paris sur la Boxe

A la différence de bien d’autres sports tels que le football notamment, la boxe ne propose pas une multitude de types de paris au sein des différents match. Le plus classique reste de parier sur le résultat du match (victoire du combattant 1, victoire du combattant 2, match nul).

Il est aussi possible de parier sur le nombre de rounds qui seront disputés ou par quel type de victoire le match va se terminer (K.O, TKO, D, etc). Sur les compétitions majeures internationales, il est aussi possible de parier sur le vainqueur du tournoi, ou le nombre de médailles que remporteront un certain pays.

Ce nombre restreint de paris peut sembler au premier abord comme un désavantage, car il est possible de réaliser moins de choses, mais c’est en réalité nécessaire. En effet, le peu de catégories de paris permet d’éviter toute sorte de matchs truqués, et de laisser place au jeu. Toutefois, il faut préciser qu’il n’y a pas tous les bookmakers qui proposent ce large choix de types de paris, et beaucoup se contentent de résultat du combat.