Les meilleurs joueurs NBA : les grands noms du Basket Ball Américain 🏀🏆

meilleurs joueurs nba

Championnat rêvé de tous les jeunes basketteurs, la NBA a vu passer les plus grands noms de ce sport, et voici, pour les novices, comme pour les experts, notre sélection des meilleurs athlètes ayant évolué, et évoluant en dans la ligue nord-américaine de Basket Ball, pour réussir au mieux vos pronostics sur la Conférence Ouest et la conférence Est de NBA.

Les meilleurs bookmakers pour parier sur la NBA
Bonus
300$
Parier
Bonus
100$
Parier

Les 10 meilleurs joueurs de l’histoire

Pour commencer, voici nos choix pour les 10 meilleurs basketteurs de l’histoire, en ne prenant en compte que des joueurs ayant pris leur retraite :

  • Michael Jordan : peu importe votre franchise préférée, MJ est presque unanimement plébiscité. Joueur légendaire des Chicago Bulls, il a aussi fait un court passage aux Wizards (2001 – 2003), il est surtout connu pour son extension légendaire, une caractéristique qui lui a même permis d’être surnommé Air Jordan, et d’en créer une marque devenu iconique.

    Il a remporté six titres de champion NBA dans les années 1990’s, et ses performances XXL lui ont valu d’être sacré à 5 reprises MVP, et six fois MVP des finales. En plus de ce record, il détient aussi celui du meilleur marqueur en carrière (30,12 points en moyenne), et le meilleur marqueur lors des play-offs (33,45 de moyenne).

  • Magic Johnson : de son vrai nom Earvin Johnson Jr, le meneur de jeu a fait le bonheur des Lakers, en leur offrant 5 titres de champion NBA dans les années 1980’s (1980 / 1982 / 1985 / 1987 / 1988), et a obtenu trois fois le titre de MVP (1987 / 1989 / 1990).

    Il a aussi été présent très régulièrement pour les NBA All-Stars, 12 fois en 13 ans, entre 1980, et 1992. Joueur très performant, et surtout très complet, il est le deuxième athlète à avoir fait le plus de triple-doubles sur l’ensemble de la carrière, et le meilleur passeur (11,2 de moyenne).

  • Kareem Abdul-Jabbar : le géant de 2m18 est connu pour sa régularité au haut niveau sur les parquets de NBA, avec 20 saison sous hautes tensions. Il débute chez les Bucks de Milwaukee où il remporte un titre de NBA en 1971, puis débarque chez les Lakers, où il devient une pièce maîtresse, et y remporte 5 nouveaux titres nationaux (1980 / 1982 / 1985 / 1987 / 1988). Il détient le record du nombre de points marqués en carrière, avec 38.387.
  • Larry Bird : moins grand, costaud et impressionnant que ses pairs, il est une véritable légende des Celtics de Boston et plus largement de la NBA. Sa rivalité avec le grand Magic Johnson va créer une véritable concurrence entre les Celtics et les Lakers, et relancer durablement l’envie des Américains à se pencher sur le championnat américain de Basket Ball.

    Le natif d’Indiana a remporté trois fois le précieux trophée national, en 1981, en 1984, et en 1986, notamment grâce à son jeu de passe léché, et son shoot de légende. Il a aussi acquis 3 fois le prestigieux titre de MVP, et de suite en plus, entre 1984 et 1986, une particularité qu’il partage avec Bill Russell et Wilt Chamberlain. Il est aussi célèbre pour avoir fait partie de la fameuse équipe sensationnelle américaine des Jeux Olympiques de 1992, avec à la clé, une médaille d’Or.

  • Wilt Chamberlain : en concurrence sur l’ensemble de sa carrière avec Bill Russell, il détient aujourd’hui plus de 70 records, un chiffre phénoménal. Il est notamment le recordman du nombre de point inscrit en une seule rencontre (100), la meilleure moyenne de points sur une seule saison, avec 50,4, et son historique double-triple-double.

    Malgré des performances exceptionnelles, il n’a remporté dans sa carrière que deux titres NBA, celui de 1967 avec les 76ers de Philadelphie, et celui de 1972 avec les Lakers. Son travail individuel a cependant été récompensé, avec l’obtention de 5 titres de MVP, et 7 trophées de meilleur marqueur.

  • Bill Russell : on reste chez les Celtics, avec l’inévitable Russell, et ses 11 titres de NBA (1957 / 1959 / 1960 /1961 / 1962 / 1963 / 1964 / 1965 / 1966 / 1968 / 1969), acquis en seulement 13 saisons chez les verts ! L’américain de 2m08 a livré une vraie bataille avec Chamberlain, et même si ses performances individuelles étaient parfois un peu en dessous de son concurrent, il a, à sa différence, remporté des titres collectifs en pagaille.

    En plus de son triplé de MVP entre 1961 et 1963, il a aussi remporté celui de 1958, et celui de 1965. Il a même gagné ses 3 derniers titres en étant joueur-entraîneur, une vraie plus-value pour ce pivot de légende.

  • Shaquille O’Neal : le point marquant sur Shaquille O’Neal c’est sa mobilité. Non pas qu’il est été particulièrement agile, mais ses déplacements étaient légendaires tant ses mensurations étaient hors du commun. Le géant du new Jersey mesurait 2m16 pour 147 kilos, lorsqu’il était en forme.

    Big Shaq a offert aux Lakers trois titres au début des années 2000, où il a été élu à chaque fois MVP (2000 / 2001 / 2002). Quelques années plus tard, il remportera un quatrième titre, après sa signature chez les Heat de Miami. Sur l’ensemble de sa carrière, il aura porté six maillots différents, une exception dans un sport ou la loyauté prime souvent. Il a joué pour les Magics d’Orlando, les Lakers de Los Angeles, les Heat de Miami, les Suns de Phoenix, les Cavaliers de Cleveland, et les Celtics de Boston.

  • Tim Duncan : voici le premier nom dans la liste, plus connu pour ses performances défensives que celles offensives. Celui qui est toujours resté fidèle aux Spurs de San Antonio est le recordman des contres en Play-offs (568), et il est considéré par beaucoup comme le meilleur ailier fort de l’histoire du Basket Ball et un des meilleurs rebondeurs.

    Il est devenu, avec les Spurs, une véritable machine a gagné, et a remporté cinq de ses six finales de NBA (1999 / 2003 / 2005 / 2007 / 2014). Réputé pour sa régularité à toute épreuve, il a même fait une pige d’assistant de coach dans son équipe de toujours en 2019, une expérience qui s’est vite terminée.

« Il a marqué à jamais toute une génération pour ses gestes osés, ses shoots au buzzer et ses coups de folies. »

  • Kobe Bryant : encore une légende des Lakers, Kobe a marqué à jamais les esprits de tous les fans de Basket Ball et plus particulièrement ceux qui ont suivi le sport dans les années 2000. Même s’il n’a remporté qu’une seule fois le titre de MVP, il a marqué à jamais toute une génération pour ses gestes osés, ses shoots au buzzer et ses coups de folies.

    Il a remporté 5 titres avec les jaunes et violets, en 2000, en 2001, en 2002, en 2009, et en 2010. Il s’est tristement fait remarquer il y a peu, en perdant la vie dans un accident d’hélicoptère, emportant sa fille dans son dernier voyage.

  • Hakeem Olajuwon : le pivot de 2m13 est le premier joueur non américain à gagner le précieux trophée de MVP, en l’obtenant en en 1994, après presque 40 ans d’hégémonie américaine. Aujourd’hui encore, seul quatre joueurs non-américains l’ont obtenu, le canadien Steve Nash, l’allemand Dirk Nowitzki, le grec Giannis Antetokounmpo, et le serbe Nikola Jokic.

    Le natif de Lagos a remporté deux fois la NBA, deux fois de suite, en 1994 et en 1995, avec les Rockets de Houston. Lors de ces deux succès, il a été élu MVP des finales. Il est longtemps resté fidèles aux rouges, en y restant 17 ans, jusqu’en 2001, avant de finir par une ultime pige chez les Raptors de Toronto.

  • meilleurs joueurs de nba

    Les 5 meilleurs joueurs actuellement

    Mais aujourd’hui, la génération actuelle nous a donné d’excellents joueurs , voici les 5 meilleurs, qui règnent actuellement sur la NBA :

    • LeBron James : malgré des débuts en 2003, l’américain est toujours présent au top niveau. Il est drafté par ce qui deviendra son équipe de cœur, les Cavaliers de Cleveland. En sept années, il n’a pas réussi à gagner le moindre titre, malgré des performances individuelles exceptionnelles, récompensées par deux titres de MVP, en 2009 et 2010.

      Il finit par rejoindre Miami en 2010, avec lesquels il remportera deux titres (2012 et 2013 avec des titres de MVP à chaque fois), puis retourne chez les Cavaliers où il remportera enfin un titre de NBA avec eux, en 2016. Depuis 2018, il fait le bonheur des Lakers, à qui il a offert une NBA il y a deux ans, en 2020. Le Bron a la particularité d’avoir été élu MVP des finales sur les quatre titres de NBA, révélateur de son influence sur chacune des équipes avec lesquelles il a évolué.

    • Kevin Durant : avec sa manière de dribbler et de courir atypique, Durant a marqué la NBA de son empreinte. Drafté par les Seattle Supersonics (devenu aujourd’hui les Thunders d’Oklahoma City) il y restera neuf ans, mais ne parviendra pas à remporter un titre, la faute à une concurrence rude, et une équipe collectivement trop faible.

      Pour contrer cela, il va chez les Warriors de Golden State, avec lesquels il reportera deux titres de suite, en 2017, et en 2018. Aujourd’hui chez les Nets, il espère leur offrir leur premier titre national. Individuellement, Kevin Durant, a remporté un titre de MVP, en 2014 avec Oklahoma.

    • Nikola Jokic : surement un des joueurs les plus atypiques et uniques de ces vingt dernières années. Drafté seulement à la 41ème position, le Serbe fait le bonheur des Nuggets de Denver depuis 2015. Dans une équipe moyenne, il arrive à briller et surtout, à faire briller ses coéquipiers. Anciennement pivot, il a révolutionné le poste, et prend aujourd’hui beaucoup plus de recul sur le jeu, en faisant profiter son équipe de son jeu de passe et de sa vision du jeu légendaire.

      Malgré un corps loin d’être taillé dans la roche, et son air nonchalant, il a des statistiques impressionnantes, même dans le shoot à trois points. Son travail de l’ombre a enfin été récompensé l’année dernière en remportant le titre de MVP en 2021, et pourrait même faire un doublé historique pour la Serbie en remportant un deuxième titre MVP, qui plus est, de suite.

    • Stephen Curry : très clairement le meilleur shooter actuellement, il est le même surement le meilleur shooter que les parquets de la NBA n’est jamais vu. Drafté et resté fidèle aux Warriors de Golden State, Curry a réussi à mettre tout le monde d’accord, malgré son gabarit frêle pour du Basket, et des blessures à répétitions.

      Il est notamment, et avec l’aide de Kevin Durant, le principal artisan des dernières excellentes années des jaunes et bleus. Il a remporté trois titres de champion de NBA, en 2015, en 2017, et en 2018. Il remporte deux fois le titre MVP, en 2015, et en 2016.

    • Giannis Antetokounmpo : il est l’un des seuls à avoir d’abord évolué en Europe avant de vivre le rêve américain. Après avoir remporté deux titres de MVP en 2019 et 2020, il a enfin réussi à emmener les Bucks de Milwaukee sur le toit du monde en 2021, leur offrant leur deuxième titre, 50 ans après le premier.

      Le Grec a la chance de joueur de jouer avec son frère, même s’il a beaucoup plus de réussite que ce dernier. Giannis a réussi à s’imposer durablement dans le championnat le plus exigeant du monde grâce à sa bonne défense, sa puissance destructrice et son adresse à deux et trois points.